250 figures historiques, de Imhotep à Gorbatchev

Nous allons ici étudier 250 personnages historiques qui ont su graver leur nom dans l'Histoire :

     Avant de commencer cette étude, il faut tout d'abord comprendre comment départager les différentes personnalités historiques et distinguer celles dont l'oeuvre mérite d'être retenue dans ce classement. Il est indéniable qu'il existe beaucoup plus de 250 personnalités à qui nous devons l'Histoire de notre monde moderne ; mais les énumérer serait fastidieux et peut-être moins didactique. En restreignant leur nombre à 250, je m'oblige à ne retenir que les personnalités ayant vraiment joué un rôle primordial pour ainsi mieux détailleur leur portait.

     Pour entreprendre un tel classement, il faut donc mesurer l'oeuvre (littéraire, politique, philosophique, artistique ou même scientifique) du personnage en question. Comment dans ce cas retenir des personnages qui ont vu leur nom immortalisé par leurs seules envies meurtières ou par leur folie ? On peut citer comme exemples Erostrate, qui ne trouva aucun meilleur moyen pour devenir célèbre que de brûler le temple d'Artémis à Éphèse, l'une des sept merveilles du monde, Caligula, empereur romain dont la folie dictait les actions, et plus récemment les criminels nazis, fascistes ou communiste ou même MacCarthy qui précipita la première puissance du monde dans une paranoïa anti-communiste. Certes, ces personnalités-là ont laissé durablement leurs empruntes dans l'Histoire (et pour Erostrate, comme le signale Sartre, beaucoup plus que l'architecte qui avait conçu le temple d'Artémis) mais de quelle manière ! C'est cette première catégorie de personnalités ou plutôt de criminels qui est absolument proscrite de cette liste.

     Les autres personnalités qui ne trouvent pas leur place dans cette liste sont celles de moindre importance. Ainsi, l'on ne niera pas l'importance historique du roi Louis XVI mais aurait-elle été pareille s'il n'avait pas connu la Révolution Française ? On ne contestera pas non plus l'importance de tel ou tel auteur, artiste, philosophe ou scientifique mais l'on retiendra uniquement ceux dont l'oeuvre a véritablement été centrale dans l'Histoire. Certes, Nathalie Sarraute est une pionnière du "Nouveau Roman", certes Véronèse a peint le plus grand tableau du monde, certes les Pensées de Pascal ont permis une nouvelle vision de l'Homme, certes Eratosthène avait réussi à calculer la circonférence de la Terre, certes ils représentent à eux seuls chaque période de l'Histoire mais qui peuvent-ils prétendre à être face au poids littéraire de Hugo, au talent de Raphaël, à la philosophie antique de Platon et aux découvertes du couple Curie ? Leur absence de cette énumération n'est donc pas une dénigration de leur oeuvre, loin de là, mais une prise de distance permettant d'évaluer leur importance historique.

     Enfin, ceux dont l'absence est à regretter sont tout simplement ces héros anonymes, ces soldats partis en guerre, ces résistants qui ont chaque jour risqué leur vie. Certes, leurs noms ont été éclipsés par ceux qui les menaient : les Poilus étaient sous les ordres de Clémeneau, les Résistants symbolisés par la combativité de De Gaulle ou Moulin. C'est donc leur grand nombre et leur courage héroïque qu'il faut entendre derrière le nom de ces figures symboliques. Mais ces exemples-ci concernent les troubles du XXème siècle qui nous sont hélas trop familiers et on peut sans aucune difficulté penser aux grandes laissées pour compte de l'Histoire, les femmes, à cause tant de leur condition naturelle que des lois des hommes. Ainsi pour se distinguer, il faut attendre et atteindre la place la plus élevée de la société, au niveau féminin, bien sûr. Ahmès-Néfertari, épouse du pharaon, est ainsi la première femme de la liste. On retiendra enfin ceux qui auraient pu faire changer l'histoire mais dont les ambitions ont été entravées. Le général Boulanger aurait-il par exemple réellement pu prendre le pouvoir en France ?

     De ces explications s'en suit une compréhension facilitée de cette liste certes subjective mais avec pour but d'être complète, liste qui attend de se compléter avec les futurs grands noms de l'Histoire. Cependant, les figures historiques apparaissent majoritairement dans des situations catastrophiques qu'il tentent de rétablir. Vaut-il alors mieux préféré un monde sans haut personnage historique qu'un monde en perpétuelle attente de ces personnages ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×