Accueil Histoire littéraire

Nous pouvons départager l'Histoire littéraire en 7 périodes :

Note : Concernant l'espace géographique de la littérature, j'ai délibérément choisi de développer la littérature FRANCAISE. C'est pourquoi vous ne trouverez aucune allusion à la littérature sud-américaine ou chinoise quelle que soit leur importance et que seules les oeuvres majeures du bassin méditerranéen telles les oeuvres antiques ou shakespeariennes et ayant influencé la littérature française telles la Commedia dell'arte ou le roman picaresque seront abordées.

- l'Antiquité

Cette première période l'histoire est communément admise comme commençant au début de l'écriture, c'est-à-dire vers l'an 3600 av. JC. Elle voit se succéder majoritairement en Méditerranée l'apogée des royaumes égyptiens, de l'Empire perse, des cités grecques et de l'Empire Romain et, ailleurs dans le monde, celui des civilisations précolombiennes et chinoises. C'est également une période qui marque le début de la religion avec le polythéisme égyptien et gréco-romain puis le monothéisme juif puis chrétien. L'Antiquité finit en l'an 476 à la chute de l'Empire Romain d'Occident qui maîtrisait la Méditerranée depuis 600 ans.

- le Moyen-âge

Le Moyen-âge est pendant longtemps considéré comme une période obscure à cause des systèmes féodaux, des incessantes guerres et du peu de "classiques" littéraires ou philosophiques. Il s'agit, après la chute de l'Empire Romain d'Occident, d'établir un nouvel ordre autour de la Méditerranée, ordre qui devient bientôt un choc entre les pays du nord majoritairement ctaholiques et les pays du sud envahis par les troupes d'une nouvelle religion, l'islam. Ce choc se traduit à l'ouest par la Reconquista espagnole et à l'Est avec les Croisades. Le Moyen-âge prend fin en 1492 avec la fin de la Reconquista marquée par la prise de Grenade et la découverte involontaire par Christophe Colomb d'un nouveau continent, l'Amérique.

- le XVIème siècle

Le XVIème siècle se veut rompre avec les traditions féodales en retrouvant les origines antiques (la Renaissance) et en replaçant l'Homme au centre des préoccupations (l'humanisme). Il est aussi marqué par la réforme protestante qui marque la division de l'Europe et le début des massacres perpétués par les guerres de religion. L'Édit de Nantes est signé par Henri IV en 1598 et met temporairement fin aux massacres des protestants c'est pourquoi on peut considérer cette date comme la fin historique de cette période.

- le XVIIème siècle

Le XVIIème siècle est appelé le "Siècle de Louis XIV" à cause de l'importance du roi français à cette époque. Louis XIV assoit son pouvoir en France par une monarchie absolue et fait monter son royaume au rang de première puissance mondiale. Il étend les frontières et place son petit-fils Philippe sur le trône d'Espagne. Versailles symbolise le rayonnement culturel de son règne marqué tant par la querelle des anciens et des nouveaux que par les comédies de Molière. C'est pourquoi 1715, l'année de sa mort, peut être considérée comme une année charnière mettant fin à une ère, celle du Roi Soleil.

- le XVIIIème siècle

Le XVIIIème siècle est quant à lui appelé "Siècle des Lumières" par la percée des philosophes de l'époque comme Kant ou Voltaire. Les oeuvres de ce dernier annoncent la fin des gouvernements impérialistes et absolutistes. Le 4 juillet 1776, les États-Unis déclarent leur Indépendance. Parmi les signataires de la Déclaration d'Indépendance, de célèbres penseurs comme Franklin ou Jefferson. Le 14 juillet 1789, la Révolution Française éclate marquée par la prise de la Prise de Bastille. Elle dure dix ans jusqu'au coup d'état de Napoléon qui met l'Europe à ses pieds. Sa chute en 1815 ouvre donc de nouvelles frontières.

- le XIXème siècle

En 1815, le Congrès de Vienne réorganise les frontières de l'Europe post-napoléonienne mais s'en se préoccuper des inspirations nationalistes. La majeure partie de ce siècle voit donc l'essor de nouveaux royaumes comme l'Italie ou la Grèce mais aussi l'expansionnisme des pays déjà composés comme la France et surtout la Grande-Bretagne. La seconde moitié de ce siècle est aussi marquée par la Révolution Industrielle qui fait entrer le monde dans une ère nouvelle. Mais tous ces nouveaux événements ont une issue tragique : la Première Guerre Mondiale éclate le 1er août 1914.

- le XXème siècle

Le traité de Versailles signé en 1919 ne met pas fin aux haines de la guerre. Les années 1930 sont marquées par la crise et la montée du fascisme et du communisme. La Seconde Guerre Mondiale éclate, la plus meurtrière jamais connue. Lorsqu'elle prend fin en 1945, la population reste traumatisée des horreurs qu'elle a vues et veut à tout prix les prévenir. Pourtant, le monde craint de basculer dans une guerre nucléaire lors de l'affrontement entre Américains et Soviétiques. L'effondrement de l'URSS le 25 décembre 1991 marque le début du troisième millénaire et l'apogée du système américain.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×