Athènes, antique et contemporaine

Nom : Athènes. Les origines de son nom viendraient du conflit mythique opposant Athéna et Poséidon quant à la fondation de la cité. Alors que Poséidon proposa un cheval pour le travail et la guerre, Athéna proposa un olivier signe de paix et devint la divinité protectrice de la cité. Athènes est située dans la région d’Attique, en Grèce dont elle est la capitale depuis 1834.

Ce qui fait sa renommée : l’Acropole : le Rocher Sacré ; le Lycabette, le point culminant d’Athènes ; le Parlement : l’ancien palais du roi Othon Ier.

Symboles : En général, les mêmes que leur déesse protectrice Athéna, c’es-à-dire l’olivier ou la chouette.

Jours Fériés : Athènes a une fête qui lui est propre. C’est l’anniversaire de Polytechnique commémoré le 17 septembre en hommage au soulèvement de l’école contre la dictature des colonels en 1974. En outre, les fêtes nationales sont le 25 mars (commémoration du soulèvement contre l’Empire Ottoman en 1821) et le 28 octobre (commémoration du fameux « Oxi » (« Non ») de Metaxás à Mussolini en 1940).

Petit historique : la Civilisation Grecque peut être considéré à juste titre comme le berceau de la civilisation occidentale par le rayonnement culturel sans précédent dont elle a fait preuve. Athènes a vu la naissance de la politique et plus spécifiquement de la démocratie avec les réformes de Solon et Clisthène, celle de la littérature avec le théâtre et le chant des aèdes destinés ou inspirés par les Dieux, et enfin celle de la philosophie avec la façon de penser de Socrate poursuivie par Platon qui bouleversa la société dans son ensemble. Ce trésor culturel tombé dans l’oubli aux mains de l’Empire Ottoman fait redécouvrir depuis l’Indépendance de la Grèce ses merveilles oubliées.

Athènes, antique et contemporaine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site